Désactivé Preloader

Hausse des tarifs de l'éléctricité au 1er Février 2020

29 janvier 2020

Electricité: la hausse de 2,4% s'appliquera dès le 1er février

Cette hausse représentera une augmentation de l'ordre de 21 euros par an pour la facture moyenne d'un consommateur résidentiel.

Près de 25 millions d’abonnés aux tarifs bleus d’EDF, c’est-à-dire les tarifs réglementés fixés par les pouvoirs publics, vont être impactés par la hausse.

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) avait proposé cette hausse de 2,4% TTC pour les tarifs bleus résidentiels et ceux applicables aux petit professionnels, selon un projet de décision consulté lundi par l'AFP. Le gouvernement pouvait choisir d'appliquer les nouveaux tarifs dès le 1er février ou de faire jouer un délai de trois mois. L'an dernier, en pleine crise des «gilets jaunes», le gouvernement avait temporisé et gelé les tarifs pendant l'hiver. La forte hausse de 5,9% proposée alors par la CRE n'avait ainsi été appliquée qu'au 1er juin.

«Ce décalage doit à présent être rattrapé pour couvrir les coûts de fourniture» [...] La hausse de 2,4% au 1er février est ainsi «notamment composée d'un rattrapage de 1,5% lié au décalage de l'entrée en vigueur du tarif en 2019»

Source, Le Ministère
La nouvelle hausse des tarifs réglementés de vente (TRV) commercialisés par EDF doit représenter une augmentation de l'ordre de 21 euros par an pour la facture moyenne d'un consommateur résidentiel, selon la CRE et le ministère. «Les consommateurs résidentiels français bénéficient en moyenne d'une électricité beaucoup moins chère que la moyenne européenne et près de 60% moins chère que les consommateurs résidentiels allemands», avance le gouvernement.

Cette nouvelle hausse des tarifs réglementés est-elle pour autant une fatalité pour les foyers concernés ?
La réponse est non.

Vous pouvez quitter les tarifs réglementés, autrement dit à souscrire une offre dite « de marché » chez un concurrent d’EDF avant et après le 1er février.

Pour y parvenir, munissez-vous de vos dernières factures d’électricité pour y relever le volume de votre consommation en kWh sur une année.

Changer de fournisseur d’électricité et/ou de gaz. En changeant de fournisseur, il est possible de bénéficier d’un prix du kWh plus avantageux. C’est une opération rapide et facile à tout moment, sans intervention technique, sans coupure d’énergie, sans d’engagement auprès du fournisseur, sans frais.

A cela s’ajoutent de nombreux petits gestes chaque jour qui, cumulés, peuvent faire la différence sur la facture.

Et ne l’oubliez pas, l’énergie qui coûte le moins cher reste celle que l’on ne consomme pas !

Tags : Facture, Electricité, EDF