Désactivé Preloader

Évolution de l'étiquette énergie pour mieux guider les consommateurs

09 novembre 2020

Évolution de l'étiquette énergie pour mieux guider les consommateurs

Lave-vaisselle, réfrigérateurs, téléviseurs, lave-linge... Pour mieux guider les consommateurs vers les appareils électroménagers les plus économes, l’étiquette énergie va évoluer. La nouvelle version s’affichera à compter du 1er mars 2021 dans les magasins et en ligne.

Une nouvelle étiquette énergie de l’électroménager va être déployée. Depuis son lancement en 1995, elle a évolué et les appareils électroménagers étiquetés n’ont cessé de gagner en performance. La majorité de ces produits est bien classée et de nouvelles classes ont été créées pour les différencier. Ainsi, la classification a perdu de sa pertinence en matière de comparaison : les classes les plus basses sont vidées, tandis que les appareils du type A ou A+ sont devenus les moins performants du marché. De quoi induire en erreur le consommateur. L’Union européenne et les parties prenantes ont donc décidé de revoir l’étiquette énergie et un retour à l’échelle de classement de l’efficacité des appareils allant de A à G.

Sur l'étiquette, chaque couleur correspond à une lettre indiquant la classe d’efficacité énergétique. Les performances et la consommation des appareils électriques sont ainsi réparties en sept catégories qui vont de A +++ - caractérisée par le vert qui indique que l’appareil est économe -, jusqu’à D - de couleur rouge, qui correspond à un appareil gourmand en énergie, mais qui n’est plus utilisée. Selon cette étiquette, il faut privilégier les appareils de type A+++, qui permettent d’acheter les appareils les plus économes et ainsi de réduire sa consommation d’énergie.

Pour accompagner l’évolution technologique des appareils qui sont devenus plus performants et moins énergivores, et pouvoir les classer de manière plus lisible tout en laissant de la place pour des appareils encore plus performants, les catégories A+++, A++ et A+ seront remplacées par un classement de A à G. Selon l’Agence de la transition écologique (ADEME), à compter du 1er mars 2021, un appareil qui est actuellement classé en A+++ pourra être classé dans la catégorie B ou C, un appareil A++ en C, D ou E, etc.

Cet affichage lisible et l’achat des produits les plus performants pourraient permettre “à un ménage européen d’économiser en moyenne 150 €/an selon la Commission européenne. D’ici 2030, la consommation de 38 TWh/an pourraient ainsi être évités, soit la consommation d’électricité annuelle de la Hongrie", peut-on lire sur le site de l’ADEME.

Plus d'informations sur l’électroménager

La nouvelle version intégrera également un QR code. En le scannant avec un smartphone, les consommateurs auront accès à des informations sur les produits. Ainsi, il sera possible de comparer les différents équipements vendus au sein de l’Union européenne.

Des évolutions pour plus d’exigences

Les nouvelles classes seront plus exigeantes et la classe A (voire la B pour certains produits) ne correspondra probablement à aucun produit existant sur le marché actuellement, indique l’ADEME. De plus, de nouveaux critères relatifs à la "réparabilité et la recyclabilité des produits" vont être mis en place progressivement. Toutes ces mesures ont pour objectif d’inciter les fabricants à produire des appareils toujours plus performants et durables.

Le changement d’étiquette en pratique

La nouvelle étiquette énergie, pour des raisons logistiques, peut se trouver dans les cartons des appareils achetés à partir de novembre 2020 en plus de celle qui est actuellement en vigueur. Vous pourrez ainsi trouver les deux étiquettes avec votre produit. Sur la nouvelle étiquette, le produit sera moins bien classé mais sa performance réelle ne change pas. C’est la nouvelle étiquette qui est plus exigeante.

L’étiquette sera ainsi révisée au fur à mesures pour tous les produits qui y sont soumis. D’abord les appareils de froid, de lavage et les écrans le 1er mars 2021, ensuite les ampoules et LED à partir du 1er septembre 2021, viendront enfin les sèche-linges, etc. Les radiateurs et les chauffe-eaux, ne disposeront de la nouvelle étiquette énergie qu’à partir de 2030.

Retrouvez toutes les étiquettes et les informations utiles sur https://fr.label2020.eu/

Tags : Facture, chèque, gaz, électricité